webleads-tracker

Publié par Michel Faillie 1 octobre 2020

Face aux incertitudes économiques liées au contexte sanitaire, les franchiseurs continuent à recruter des candidats afin de maintenir la pérennité de leur réseau et le renforcer. Des outils existent pour les accompagner dans ce difficile processus de sélection et les aider à atteindre rapidement leur « cible ».

 

Avant le confinement du printemps dernier, 95% des franchiseurs implantés en France envisageaient d’ouvrir au moins un nouveau point de vente en 2020 (source : 16ème enquête annuelle réalisée par la Banque Populaire, la Fédération Française de la Franchise et Kantar). Après le 11 mai, et la levée – progressive – des restrictions qui, deux mois durant, ont bloqué l’activité économique, de très nombreux projets retardés par la crise ont pu être réamorcés, souvent avec succès. L’enjeu est d’importance pour les réseaux : le recrutement de nouveaux membres répond à une stratégie de développement qui conditionne leur compétitivité économique et conforte leur assise territoriale dans une logique visant à conquérir de nouvelles parts de marché.


Le digital, un terrain propice pour recruter vite et malin

 

Toujours d’après l’étude de la BP et la FFF, la sélection de nouveaux franchisés figure en tête des « préoccupations majeures » citées par les enseignes. Et 60% d’entre elles affirment s’appuyer sur des évènements professionnels pour trouver de nouveaux candidats : cette année, l’annulation -pour des motifs liés au durcissement des règles de sécurité sanitaire – du salon de la Franchise Expo Paris, qui devait se tenir du 4 au 7 octobre 2020 (après un premier report en mars) contrarie leurs plans et les conduisent immanquablement à chercher des alternatives sur d’autres terrains.

Dans ce contexte particulier, le digital ouvre une fenêtre de prospection aux têtes de réseaux soucieuses d’identifier et saisir rapidement les opportunités qui correspondent le mieux à leurs « critères » : pour ces entrepreneurs en quête de la perle rare, le numérique s’impose avec évidence, à condition que son usage s’intègre dans des solutions sur-mesure capables de leur offrir des architectures simples où les principes d’automatisation et d’interconnexion font « système » pour accélérer les process les plus chronophages et fastidieux.

Dès 2019, la société 6TM Hegyd a conçu un extranet qui remplit ce double-objectif. L’outil, modulable en fonction des politiques de recrutement propres à chaque franchiseur, s’adapte aussi à la spécificité des métiers et des zones de chalandises à couvrir. Des marques, positionnées sur des secteurs d’activité très divers, l’ont testé et adopté : La Boucherie (restauration), Oui Care (services à domicile), GN Immobilier (agences immobilières), Raison Home (aménagement de cuisines et de salles de bain), LDLC (commerce en ligne informatique et high tech), Jussieu Secours France (ambulance)…

La solution repose sur deux concepts – centralisation et automatisation – destinés à soulager les équipes de développeurs des tâches superflues et répétitives, souvent génératrices d’erreurs : centralisation pour éviter le silotage des données et automatisation pour cibler rapidement – et sans opérations manuelles – les profils les plus pertinents. La plateforme déroule aussi une série de fonctionnalités : Sourcing, géolocalisation, scoring, archivage….

  1. Elle réceptionne et répertorie en temps réel les candidatures issues de plusieurs supports spécialisés dans la demande d’emploi et l’entrepreneuriat (sites internet, jobboards etc…). Les informations de base (nom, prénom, téléphone, nature du projet etc…) sont récupérées automatiquement dans le pipeline et enregistrées au sein d’espaces dédiés.
  2. Après ce « filtrage » technique effectué en amont, l’ensemble du processus de recrutement est modélisé en une suite d’étapes que le candidat franchit une à une à mesure qu’il est évalué par le franchiseur.
  3. L’outil automatise l’envoi de mails types, de SMS et de messages de relance adressés aux postulants afin de leur proposer une rencontre, leur demander un supplément d’information ou leur réclamer une pièce administrative. Des échanges rapides en temps réel s’effectuent via un « tchat » et l’organisation du travail est facilitée par la fourniture d’agendas qui synchronisent et planifient les rendez-vous.
  4. De son côté, le candidat dispose d’une interface personnalisée depuis laquelle il accède à une bibliothèque de ressources et à ses propres plannings qui lui notifient la date et l’heure de ses prochains entretiens et/ou des formalités à effectuer. Ce tableau de bord lui permet aussi de suivre la progression de son dossier.

Pour les franchises, souvent confrontées à des problématiques complexes, la gestion digitalisée des recrutements est devenue un important facteur de compétitivité : outre la réduction des coûts opérationnels, le recours à cette technologie leur permet valoriser leur marque employeur auprès des candidats et d’identifier puis d’attirer les talents qui correspondent le mieux à leurs objectifs.